« Beauté, raffinement et volupte : L’Aesthetic Movement dans l’Angleterre victorienne » par M. Jean-Pierre MALASPINA

C’est devant un public nombreux que M. Jean-Pierre MALASPINA a donné sa conférence sur le courant artistique de l’Aesthetic Movement. Ce mouvement nait à la fin des années 1860 dans le sillage du Préraphéalisme qui s’inspire quant à lui de l’art des primitifs italiens du Quattrocento. Il cherche à s’opposer à l’art de la Royal Academy en recherchant le raffinement et la beauté non seulement dans les beaux arts (peinture, sculpture, architecture) mais également dans les arts décoratifs.
C’est ainsi qu’un véritable « Culte de la Beauté » va déferler durant presque un demi-siècle sur l’Angleterre victorienne et toucher la création artistique, la décoration intérieure, les meubles, les vêtements, les bijoux etc. avant de sombrer à la fin du XIXe siècle dans une sorte de décadence.
C’est à mieux faire connaître ce moment essentiel de l’art britannique du XIXe siècle que M. MALASPINA s’est attaché, dans une conférence brillamment illustrée.

L'Aesthetic Movement dans l'Angleterre victorienne"

L’Aesthetic Mouvement dans l’Angleterre victorienne »