« Napoléon III et Victoria, une amitié indéfectible ou les prémices de l’Entente Cordiale » par M Philippe BARJON 12 décembre 2012

M. PhIlippe BARJON

C’est devant un auditoire très attentif que M. Phlippe BARJON, membre titulaire de l’Académie du Var et administrateur du « Souvenir Napoléonien » a donné sa conférence sur deux grandes figures de l’amitié franco-britannique : La Reine Victoria et l’Empereur des Français Napoléon III.

Anglophile né, Louis-Napoléon n’a qu’une idée une fois arrivée au pouvoir : renouveler des liens d’amitié avec la Grande-Bretagne. Entre lui et la Reine Victoria se nouera un lien indéfectible que la mort du souverain français ne diminuera pas. La réconciliation entre les deux pays aboutira non seulement à de nombreux accords diplomatiques et économiques mais annonce ce que sera en 1904 ‘Entente Cordiale entre les deux pays.

M. PhIlippe BARJON entouré de quelques membres de FGB Toulon Var

M. PhIlippe BARJON entouré de quelques membres de FGB Toulon Var