NORAH MOONEY

Mme Norah MOONEY

Lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue le 11 octobre 2018, un hommage particulier  a été rendu à Norah MOONEY qui pendant de nombreuses années a assuré les Ateliers de Conversation à FGB Toulon Var. Après l’allocution du Président Bernard Sasso (dont on retrouvera ci-dessous l’intervention) la remerciant de sa participation active à la vie de l’association, Mme Jacqueline MARTIN-LOMBARD, conseillère municipale déléguée aux Affaires Européennes et aux Jumelages a remis, au nom de M Hubert FALCO, maire de Toulon une coupelle aux armoiries de la ville à Mme MOONEY en témoignage de remerciement de la municipalité à l’action de notre amie.

Gilda JOHNSON (amie néo-zélandaise de FGB Toulon Var), Jacqueline MARTIN-LOMBARD et Norah MOONEY.

Norah MOONEY et Jacqueline MARTIN-LOMBARD

Chère Norah,

L’un des grands plaisirs que donne la Présidence d’une association, c’est celui de remercier  celles et ceux qui ont contribué à sa bonne marche, qui s’y sont impliqués en participant à ses activités ou apportant leur contribution à un domaine particulier. Dans ton cas Norah c’est pour ta contribution à nos Ateliers de conversation que nous te remercions ce soir, au moment où après tant d’années dans notre région, tu as décidé de retourner dans ton pays natal.

Aussi loin que remontent mes souvenirs de France-Grande-Bretagne, sous l’ancienne Présidence ou sous la mienne, tu restes associée à l’apprentissage de l’Anglais. Je voudrais ici donner quelques détails sur ton parcours de vie. Comme tu le dis, tu es un « pre-war model », née peu de temps avant la Seconde guerre mondiale dans cette belle ville de Manchester, dernière enfant d’une famille de 4. Elève d’une école religieuse de 7 à 18 ans, tu te maries, âgée d’à peine 20 ans, avec Gerard Mooney, ton aîné de 5 ans, qui travaillait pour les services téléphoniques de la Poste, devenu des décennies plus tard, British Telecom. De ce mariage naitront deux garçons, Paul Damian et Dominik Gerard.  A la suite de ces naissances, tu reprends tes études, et après trois ans tu obtiens ton BA (Bachelor of Arts) te permettant d’enseigner l’anglais.  Ce que tu feras pendant 20 ans en Angleterre, devenant pendant cette période présidente de la section syndicale des enseignants de ta région.

A la retraite de Gerard et à la tienne, vous décidez d’acheter un appartement à Pin-Rolland près de Saint-Mandrier où vous veniez régulièrement en vacances. C’est là que tu habites toujours. A ton arrivée dans notre région tu joins France-Grande-Bretagne mais aussi la British Legion, association d’entraide pour les soldats britanniques. C’est de cette période, il y a donc près de 30 ans, que date ton implication avec notre association.

A côté de ton enseignement,  tu as développé un grand intérêt pour la peinture. D’abord pour l’aquarelle, grande passion anglaise,  (l’eau n’est jamais loin quand on parle de l’Angleterre), mais aussi la peinture sur porcelaine dont, comme d’autres membres de France-Grande-Bretagne, j’ai pu admirer le talent lors d’un certains nombre d’expositions à  la galerie Rancilio de Saint-Mandrier. Pendant de nombreuses années, tu as été la Présidente de l’association culturelle locale « Ateliers Sympa ».

Ces quelques détails biographiques ne doivent surtout ne pas faire oublier les belles qualités humaines et sociales, en particulier la convivialité,  que tu as su pendant toutes ces années déployer.  A celles-ci tu as su toujours ajouter cette touche d’humour si caractéristique de l’esprit anglais.

Chère Norah, au nom de l’association, j’ai le plaisir de t’offrir cette enveloppe  qui contient un témoignage de ceux de nos membres qui ont voulu te remercier. Elle te sera utile pour ton déménagement, car il est possible que les frais de ceux-ci augmentent après le Brexit (je plaisante bien entendu) Un grand merci donc pour toutes ces années de dévouement, de diligence, d’efficacité au service de France-Grande-Bretagne Toulon Var.